Nos engagement : écologie et développement durable

Écologie et développement durable Une passion, des engagements

Pourquoi l'écologie est-elle importante ?

L’appel de 1 000 scientifiques : « Face à la crise écologique, la rébellion est nécessaire »

l'ONU appelle à "déclarer l'état d'urgence climatique".

Par les rejets de CO2 dans l’air dus aux énergies fossiles, la couche d’ozone s’épaissit, les rayons du soleil sont par conséquent emprisonnés et les températures augmentent, provoquant une fonte de glace exponentielle entraînant la montée des eaux.

Les arbres, qui transforment le CO2 en oxygène, sont soumis à de nombreuses déforestations afin de laisser place à la culture intensive. Au total, ce sont de 70 à 78 % des terres agricoles qui sont utilisées directement ou indirectement pour l'élevage intensif.

L'usage de pesticide à base de néonicotinoïdes, qui déciment les abeilles

La salinité des océans, détruit tout un écosystème, y compris le corail.

La possession exponentielle d’objets que l’on commande à l’autre bout du monde et que l’on finit par jeter, provoquant d’immenses décharges allant jusqu’à constituer un continent entier de déchets plastiques dans les mers (3,5 millions de kilomètres, soit environ 6 fois la superficie de la France). On retrouve encore des microparticules de plastique, dans les eaux les plus pures du monde, et même sur les terres d’Antarctique.

Ces déchets qui sont ingérés par les animaux et que nous finissons par manger.

La pêche intensive, et l’usage des filets raclant les fonds et détruisant l’écosystème sous-marin.

L’utilisation d’eau potable pour faire la vaisselle, et pour les w.c. !

Quel impact direct sur nos vies ?

Le dérèglement climatique, provocant des inondations, raz-de-marée, tempêtes, ouragans, désertifications. L’effondrement de l’économie. Famines et tensions géopolitiques. Selon les estimations : plus d’un milliard de réfugiés climatiques.

L’émergence de pandémies. Des maladies animales qui ont plus facilement muté chez l’être humain, à cause de la destruction des forêts et de l’élevage intensif.

...

La sixième extinction de masse.

Travail en équipe

Comment agir ?

Comment faire pour aider notre planète ? Nous pouvons agir ! Voici des gestes quotidiens qui peuvent avoir un impact positif sur la protection de notre terre. Pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la page écogestes de la fondation Goodplanet

Trions le plastique, le carton, le papier et le verre.

Compostons nos déchets verts.

Soyons attentifs aux dates limite de conservation de nos aliments achetés (à ne pas confondre avec date de péremption) et adoptons des réflexes anti-gaspillage.

Utilisons un cabas pour faire nos courses et évitons la surconsommation de sachets en plastique.

Consommons des produits locaux, sans pesticide, et de saison.

A-t-on vraiment besoin d’une mangue importée du Brésil ?

Évitons de manger tous les jours de la viande et préférons la volaille, les oeufs.

Faisons du co-voiturage, du vélo ou utilisons une voiture électrique.

Baissons d’un degré notre chauffage et diminuons en cas d’absence ou pendant la nuit.

Utilisons des équipements a++, a+++, éteignons entièrement nos appareils.

Économisons l’eau : évitons de laisser le robinet ouvert, faites les lessives quand la machine est pleine. L’ONG brésilienne SOS Mata Atlântica vous recommande même de faire un "petit pipi sous la douche".

Les entreprises ont un rôle important, tel que la mise en place d’une stratégie neutralité carbone et le soutien de projets écoresponsables. Pour plus d’informations, nous vous conseillons les gestes pratiques de Goodplanet.

L'écologie numérique

On dit souvent que l’informatique et l’internet sont des sources importantes de gaspillage énergétique. Mais ce n’est plus tout à fait le cas. Beaucoup d’efforts sont entrepris : l’achat de serveurs basse consommation, l’utilisation d’énergie renouvelable, la récupération de la chaleur d’un centre de données pour distribuer du chauffage dans 6 900 foyers danois, ...

L’engagement Corail Factory, pour un meilleur avenir

Nous utilisons des ordinateurs basse consommation de sept watts, qui ont une puissance maximale de 39 watts à plein régime. Pas plus qu’une simple ampoule !

Nous choisissons des partenaires qui ont les mêmes convictions écologiques que nous.

Nous donnons à des ONG et associations écoresponsables, qui sont engagées dans le développement durable.

Notre site internet est situé en Europe, dans des serveurs basse consommation, utilisant en majorité l’énergie renouvelable. Nous travaillons sur des technologies cloud : Kubernetes, afin d'optimiser la consommation de nos services.

Nous recyclons tout ce qui est possible.

Nous évitons le gaspillage ! Pas de gobelets en plastiques, pas de capsules de café et autres éléments jetables. Nous préférons boire dans nos tasses.

Nous n’imprimons presque jamais, seulement quand cela est strictement nécessaire.

Nous voyageons en voiture électrique et utilisons l’avion uniquement quand c’est strictement nécessaire.

On s'occupe de tout !

Vous êtes intéressés par les sites écologiques ? Découvrez toutes nos options et obtenez un devis gratuit et instantané

Portrait Benjamin RETHYMNIS en plongée

Je m'engage pour un meilleur avenir !

La première fois que j’ai découvert l’écologie, c’était il y a 29 ans. Une fois par mois, nous avions classe verte le samedi matin. C’est grâce à mon instituteur que j’ai compris l’importance de la chaîne alimentaire, que tout est cyclique. Et si, par exemple, nous supprimions tous les moustiques, une espèce entière d’oiseaux (par exemple) n’auraient plus de nourriture. Nous pensons à tort que les ressources sont illimitées, mais tout est recyclé : l’eau que nous buvons est la même que celle que buvaient les dinosaures.

Benjamin RETHYMNIS, fondateur de Corail Factory

Votre avis compte

Avez-vous apprécié ?